Suite à ma retrospective des livres lus en 2012 vous avez été nombreuses à me demander ce que j'avais pensé de tel ou tel bouquin. Difficile effectivement de faire un petit compte rendu pour chacun des bouquins lus, j'avais tout mis en vrac.
Du coup je me suis dit que je pouvais plutôt faire un bilan mensuel. Alors vous ne trouverez pas ici de critique littéraire mais un ressenti personnel.


livre1

J'ai débuté l'année avec Joël Dicker & la vérité sur l'affaire Harry Québert.
J'avais lu tellement de critiques élogieuses que j'avais peur d'être déçue. Et puis pas du tout. Au fil des pages l'attachement se fait de plus en plus grand pour Marcus & Harry, à tel point que j'ai eu beaucoup de mal à refermer le livre la dernière page lue...

photo 2

Une place à prendre - J.K. Rowling
En revanche, attaquer le Rowling après un tel livre n'était pas gagné d'avance. Là, les commentaires à son sujet étaient plutôt mitigés. Certains n'ont pas réussi à le finir. Il faut dire que l'histoire ne commence véritablement qu'au bout de 300 pages (!), le début n'étant que la présentation des personnages & des situations. Mais passé le cap, il devient quasi urgent voire vital de connaître le dénouement.
Je lui ai trouvé un petit air de Ken Loach ( drogue, sexe, bas fonds de l'angleterre post libérale, pas assez rock'n roll peut-être...)

photo 3

Hunger Games - Suzanne Collins.
Les bibliothécaires m'avaient mis de côté les volumes, mais bof bof, j'avais peur de me retrouver avec un Koh Lanta pour ados.
Pas du tout! Dès le départ, on est happé par l'histoire des ces jeux contre la mort. Impossible de lâcher les bouquins avant de connaître la fin. Un vrai coup de coeur!

photo 4

Certaines n'avaient jamais vu la mer - Julie Otsuka.
Un roman émouvant sur des japonaises venues trouver la terre promise... Parfois déroutant car écrit à la troisième personne du pluriel. Parfois un peu lassant de par l'accumulation des situations, mais finalement très beau.

photo 5

Les ombres grandissent au crépuscule - Henning Mankell
Voilà un auteur polymorphe & inattendu. Après le retour du professeur de danse & les chaussures italiennes, c'est le troisième livre de cet auteur que je lis & cette fois il nous emmène sur les pas d'un jeune garçon "miraculé" à la recherche d'une bonne action à réaliser. Par la même occasion j'ai découvert que ce bouquin (& son héros Joël Gustafson) faisait partie d'une collection de livre pour jeune public, à partir de 12 ans. Je pense que mon fils pourrait le lire.

...