Bon autant vous dire qu'en Aout j'ai lu... sur la plage, ou dans un transat, les yeux rivés sur les enfants ou plongés dans l'intrigue, du bon ou du très mauvais, de l'inoubliable et du jetable, ...

photo 1

Arnaldur Indridason - La muraille de lave.
Où la découverte du polar islandais.
Un peu la même impresion qu'en lisant les Ava Olafsdottir : une peinture sans concession des islandais, un regard froid & sans fioriture.
J'aime assez. C'est avec plaisir que je retrouverai les aventures du commissaire Erlendur. ( par contre les noms islandais, ouille ouille ouille!)

photo 2

Guillaume Musso - 7 ans après.
Comment dire... Ca a été une grande première pour moi de lire un Musso. Je n'avais jamais été tentée, ni par les critiques ni par la curiosité. Laissé sur place par ma tante j'ai embarqué le bouquin pour la plage... On peut le lire & surveiller les enfants en même temps, pas de problème.

photo8

Marc Levy - Si c'était à refaire.
Idem, premier Levy. Au moins c'est fait.

photo 3

Jonathan Coe - La pluie avant qu'elle tombe.
Les copines d'IG, désespérées par mes lectures ci-dessus mentionnées ont lancé une opération d'ampleur pour sauver le reste de mes vacances. Figurait notamment ce bouquin de Coe, trouvé immédiatement dans une librairie  rhétaise. Un petit bijou.
Rosamund avant de mourir décide de laisser un enregistrement décrivant les photos marquantes de sa vie. Une jolie fable sur le temps qui passe, les occasions manquées, ... On le referme avec la même mélancolie que le Annie Ernaux - Les années.
Lu juste après toute la série d'articles dans Télérama, les inrock, ... sur le phénomène Instagram & notre nouveau rapport à la photographie, j'ai d'autant apprécié la lecture de ce roman.

photo5

Jonathan Coe - Testament à l'anglaise.
Ou comment continuer sur sa lancée.
Alors là on plonge avec délice dans l'humour anglais, la satire politique & sociale.

photo 4

David Foenkinos - Je vais mieux.
Le narrateur a mal au dos. De là, il va remettre en cause sa vie.
Intensité de la lecture : 5. Etat d'esprit: mi-plaisir, mi-ennui.
Quelques jolis moments au fil des pages mais trop rares à mon sens...

photo7

Grégoire delcourt - La première chose qu'on regarde.
N'ayant pas lu La liste de mes envies mais ayant lu les critiques, j'ai été assez déboussolée par les premières pages et j'ai failli reposer plusieurs fois le livre. Un roman photo pour midinettes, digne de Gala... Et malgré tout les personnages sont attachants. Je reste perplexe...

photo 6

Michel Bussi - Un avion sans elle.
Un bébé est retrouvé, seule survivante d'un crash d'avion. Oui mais qui est-elle car il y avait deux bébés ... Un très bon roman qui nous emporte dès les premières pages. Une fin inattendue.

Je ne suis absolument pas une critique littéraire, j'essaie de ne pas trop vous dévoiler l'intrigue car il me semble que malgré tout c'est à chacun de se faire une idée. Je ne livre ici que mon ressenti. Et puis tout dépend aussi de son état d'esprit, du moment où on lit, du livre lu juste avant, ... N'hésitez pas à me faire part de vos impressions !

Sur ce , j'espère que la rentrée s'est bien passée?!